Des armes pour vaincre le terrorisme islamique

Terrorisme islamiste : ce que les médias vous cachent

Pour découvrir qui finance, arme et contrôle les terroristes d’Al Qaida, l’EI, Daesh, ISIS et pourquoi.

  Connais ton ennemi et connais-toi toi-même eussiez-vous cent guerres à soutenir, cent fois vous serez victorieux.
L’art de la guerre – Sun Tzu

Un autre proverbe dit :

le savoir c’est vivre, maintenir dans l’ignorance c’est déjà un homicide

Vous allez comprendre à quel point ce proverbe est véridique, car si tous ces attentats, guerres et crise des réfugiés ont pu avoir eu lieu, c’est d’abord grâce à l’ignorance des populations.

Nos politiciens et journalistes nous maintiennent dans cette ignorance du sujet qui leur permet ensuite de nous manipuler, mais si vous lisez cet article vous ne serez plus dupes.

Terrorisme islamiste :  qui a créé Al Qaida ?

Hillary Clinton le dit elle même sur cette vidéo, c’est les USA qui ont créé les réseaux du terrorisme islamiste international pour lutter contre l’URSS en Afghanistan :

Al-Qaïda et des « Mujahidines » ont été créée par la CIA Selon les propres mots d’Hillary Clinton :

«Nous avions cette brillante idée que nous allions venir au Pakistan et créer une force de« moudjahidin »et les équiper de missiles et de tout le reste pour attaquer les soviets en Afghanistan et nous avons réussi»

« Les gens que nous combattons aujourd’hui, nous les avons financé il y a 20 ans. »  Hillary Clinton

Reagan rencontre les Talibans
Reagan rencontre les Talibans :
« Ces messieurs sont l’équivalent moral des pères fondateurs de l’Amérique ». Roland Reagan 1985

Ils ont créé les djihadistes islamistes avec l’aide des saoudiens et de leur Islam wahhabite intégriste, une version radicale de l’Islam qui permet de transformer rapidement un musulman en intégriste volontaire pour le djihad, dans les écoles coraniques qu’ils construisent de par le monde.

Terrorisme islamiste : rappel sur les différents courants de l’Islam

Comme chez les chrétiens avec les catholiques et les protestants, l’Islam a deux grands courants, il y a un islam sunnite et un islam chiite.

Voir ici : Quelle est la différence entre un chiite et un sunnite ?

Les iraniens sont chiites, ils respectent les musulmans sunnites mais sont en guerre avec les combattants terroristes des réseaux islamistes wahhabites (Al Qaida, Daech, Al Nostra, EI, ISI…).

Le wahhabisme est une branche de l’Islam sunnite, mais de nombreux musulmans sunnites dénoncent cet islam intégriste qui prône la violence et transforme des musulmans en islamistes qui sont ensuite incités à rejoindre les réseaux terroristes.

Le wahhabisme a été créé par Mouhammad ibn Abdil -Wahab vers 1740.

Dans un livre très bien documenté : Le pacte de Nadjd ou comment l’Islam sectaire est devenu l’Islam officiel, de Hamadi Redissi, aux éditions du Seuil.

On apprend que le fondateur de cette hérésie qu’est le wahhabisme a été à l’unanimité condamné par tous les savants de l’Islam et même son professeur l’a désavoué en le qualifiant d’athée et en affirmant que sa doctrine n’avait rien à voir avec l’Islam.

Mais ce qu’ils faut bien retenir et que nos médias ne disent jamais c’est que :

Les terroristes d’Al Qaida, l’EI, Daesh, ISIS, Boko Haram sont des musulmans transformés en terroriste par l’Islam wahhabite des saoudiens.

Demandez-vous alors pourquoi nos médias n’en parlent jamais, ont tendance à mettre tous les musulmans dans le même sac (diviser pour mieux régner), et pourquoi tant de français ne savent pas faire la différence entre un musulman chiite, un sunnite ou un islamiste wahhabite ?

Une enquête du New York Time :

« Le wahhabisme saoudien a propagé l’extrémisme et provoqué le terrorisme

Dans une longue enquête publiée dans le New York Times (NYT), vendredi 25 août (2016), le journaliste Scott Shaneaug met à nu le rôle de l’Arabie saoudite dans la propagation d’une version rigide de l’islam, qui est à l’origine de la vague terroriste actuelle qui secoue le monde, et de l’idéologie extrémiste qui s’est développée dans de nombreux pays. »  Source

Arabie Saoudite et islamisme
Un dessin qui résume tout !

Vous devez bien retenir cela alors que les médias occidentaux essayent de vous faire croire que les iraniens (chiite) sont complice du terrorisme islamiste actuel avec le Qatar.

À la base, Al Qaida avait été créé par les USA pour combattre ses 2 plus grands ennemis, l’URSS et l’Iran.

C’est pour cela que les islamistes wahhabites détestent autant les musulmans chiites, ils sont programmés pour les détester dans les écoles coraniques wahhabites, voir le témoignage d’un enfant sur cette vidéo.

Les islamistes d’Al Qaida (Al Nostra), l’EI, (Daesh et ISIS),, sont les ennemis de l’Iran, et si ils ne tuent jamais de responsables politiques occidentaux, ils ont assassiné des politiciens iraniens, syriens, libyens et russes.

Sur les zones de combats ils tuent autant des chrétiens que des musulmans sunnites mais détestent plus que tout les musulmans chiites.

Et ce qu’il est important de bien retenir aussi, c’est que :

Les dirigeants des pays occidentaux pro-OTAN soutiennent tous la diffusion de cet Islam radical wahhabite dans leurs pays (comme Sarkozy et Hollande en France, voir les explications plus bas) et entretiennent de très bonnes relations avec l’Arabie Saoudite.

Mais la Russie ayant compris le piège a interdit l’Islam Wahhabite et la Chine fait de même alors que le wahhabisme commence à se répandre en Asie du Sud Est.

La diffusion de l’Islam wahhabite pour recruter des terroristes

Pour vaincre l’URSS en Afghanistan la CIA avait besoin de nombreuses recrues de par le monde, prêtent à se sacrifier pour elle au nom de l’Islam :

 » l’Arabie saoudite a dépensé des milliards de dollars en écoles islamiques – madrassas – partout dans le monde.
Ces écoles sont le terreau des futurs activistes, extrémistes et combattants.

madrassas

L’Arabie saoudite édite et diffuse de par le monde des livres de propagande. Les jeunes y apprennent des messages d’amour tels que « Tuez les chiites, les chrétiens et les juifs.

La CIA a même édité de petits ouvrages à l’intention des jeunes Afghans pour les initier au Jihad, aux armes et à la haine des Russes. »
Source : worldaffairs.blog

afghan-textbooks

« Comment l’Arabie saoudite exporte-t-elle le wahhabisme à l’étranger ?
D’après l’historien britannique Charles Allen, l’un des rares universitaires à s’être penché sur l’aspect économique de la diplomatie religieuse saoudienne, la monarchie du Golfe aurait versé, depuis 1979, plus de 70 milliards de dollars (environ 65 milliards d’euros) pour financer ces chantiers à l’étranger. »
source : la-croix

Mise à jour 28/03/2018 révélation du nouveau dirigeant saoudien :

Le wahhabisme, le courant de l’Islam responsable du terrorisme, a été exporté à la demande des Occidentaux

Donc, il confirme que le wahhabisme a été répandu de par le monde pour permettre aux USA de recruter de nombreux islamistes, à la base pour combattre l’URSS.

Ce que l’on peut constater aujourd’hui, c’est que le wahhabisme continu d’être diffusé avec maintenant le soutient des dirigeants occidentaux pro-OTAN comme Sarkozy, Hollande ou Macron (explications données plus bas)…

Si ils n’avaient plus besoin de ces islamistes et si ils ne voulaient plus de terroristes, ils feraient comme la Russie ou la Chine, ils interdiraient le wahhabisme, mais au contraire, ils aident à sa diffusion et les politiciens et journalistes occidentaux continuent de cacher au publique le rôle de ce courant extrémiste dans les attentats.

Retenez bien cela : quand ils voudrons réellement mettre fin au terrorisme, ils s’attaqueront au wahhabisme…

Lors de la guerre que les USA ont mené contre l’URSS via les islamistes, le Pakistan (via les services secrets pakistanais : l’ISI) était chargé de recevoir les volontaires, de les former avec l’aide de la CIA dans des camps militaires avant de les envoyer sur les zones de combat en Afghanistan puis partout où les USA en avaient besoin.

« C’est là, en Afghanistan, avec le soutien de deux Etats très peu démocratiques, l’Arabie saoudite et le Pakistan, que Washington encouragea, dans les années 1970, la création de brigades islamistes recrutées dans le monde arabo-musulman et composées de ce que les médias appelaient les « freedom fighters », les combattants de la liberté ! C’est dans ces circonstances, on le sait, que la CIA engagea et forma le désormais célèbre Oussama Ben Laden. »
Source : Le Monde Diplomatique

Le Mossad les a aidé pour fournir les armes et les a très certainement infiltré avec des agents juif-arabe dès le début, comme cela avait été révélé.

Et il faut savoir qu’ensuite, Al Qaida a souvent combattu pour les USA et parfois côte à côte comme lors de la guerre en ex-Yougoslavie :

« Sans que l’opinion publique américaine en soit informée, les moudjahidines restaient très actifs pendant les années 1990 en Bosnie, au Kosovo, en Azerbaïdjan, en Ouzbékistan, au Daghestan, en Tchétchénie etc.
Ces combattants étaient utilisés pour rencontrer trois objectifs principaux :
-Renverser les dictateurs pro-russes.
-Mettre en place des dirigeants pro-occidentaux qui accepteraient l’installation de bases militaires US et aideraient à la construction de pipelines de gaz et de pétrole.
-Démanteler les pipelines russes et torpiller leurs autres intérêts. »
Source :
The Wall Street Journal Europe Al Qaeda’s Balkan Links
worldaffairs.blog

Voir aussi :

Bosnie-Kosovo : quand Allah s’en allait en guerre

Terrorisme. En Bosnie, sur les traces d’Al-Qaida

Les dirigeants US n’ont jamais nié avoir créé ces terroristes et les avoir soutenu sur plusieurs terrains, ils nous ont juste dis qu’ils en avaient perdu le contrôle peu de temps avant les attentats du 11 septembre.

Qui a créé Daesh ?

Donald Trump, avait affirmé publiquement lors de sa campagne électorale que « l’État islamique » (ÉI, Daesh, ISIS…) est une création d’Obama et d’Hillary Clinton.

Il a notamment déclaré qu’ « Obama et Clinton ont créé l’EI » et qu’« Hillary mériterait d’être en prison ».

Article de la RTBF : Donald Trump: « Clinton et Obama ont créé l’EI » et « Hillary devrait être en prison » 

Et Hillary Clinton, quand à elle, n’a pas niée mais rejette la faute sur Obama :
Site Europe-Israël : Hillary Clinton aurait révélé que Daesh est une création d’Obama pour aider au développement des Frères Musulmans

A ce propos le site Europe-Israël nous rappel et confirme ce qui est dit plus haut :

« Les USA avaient déjà financé et armé les moudjahidines, devenus les Talibans, contre l’Union Soviétique en Afghanistan, puis Al Qaïda enfantant ainsi 2 organisations terroristes incontrôlables.
Une fois de plus l’administration Obama a joué aux « apprentis sorciers » en finançant directement ou indirectement Daesh. 
Selon les médias arabes, l’organisation terroriste Daesh, aurait été créée dans le but de procéder à un nouveau  « partage » dans la région du Moyen-Orient, affirmant qu’une coordination a eu lieu à ce sujet entre Washington et les Frères Musulmans pour créer cet « Etat » dans le Sinaa. »

Ceci est confirmé entre autres par un général français au sénat :

« Un mot sur Daech, d’abord.

[…] Daech est le premier mouvement terroriste à contrôler un aussi vaste territoire (35% du territoire irakien, 20% du territoire syrien).

[…]  Daech dispose d’un véritable « trésor de guerre » (2 milliards de dollars selon la CIA), de revenus massifs et autonomes, sans comparaison avec ceux dont disposait Al-Qaïda.

[…]  Quel est le docteur Frankenstein qui a créé ce monstre ?

Affirmons-le clairement, parce que cela a des conséquences : ce sont les Etats-Unis.

Par intérêt politique à court terme, d’autres acteurs – dont certains s’affichent en amis de l’Occident – d’autres acteurs donc, par complaisance ou par volonté délibérée, ont contribué à cette construction et à son renforcement.

Mais les premiers responsables sont les Etats-Unis. »
Général Vincent Desportes ; source : senat.fr/compte-rendu-commissions

Si vous avez encore besoin de preuve :

Thomas Friedman du New York Times a écrit que nous ne devrions pas attaquer ISIS en Syrie et que nous devrions même envisager d’armer ISIS pour renverser Assad.

John Kerry a admis que « les Etats-Unis ont essayé d’utiliser ISIS pour forcer Assad à négocier ».

Un responsable militaire israélien a reconnu qu’« Israël préfère ISIS à Assad ».

Le ministre de la Défense israélien a déclaré : « ISIS ne nous attaque jamais intentionnellement et quand cela s’est produit une seule fois, ISIS s’est excusé immédiatement ».

Et là vous vous demandez peut-être pourquoi les islamistes tuent des juifs en Europe et s’excusent quand ils attaquent accidentellement des israéliens.

Pour comprendre, il faut lire :
Pourquoi le sionisme a besoin de l’antisémitisme

Et se rappeler qu’après chaque attentats, les dirigeants israéliens qui sont toujours en manque de colon, viennent exhorter les juifs d’occident à rejoindre les colonies.

C’est pour cela aussi que la diffusion d’un Islam wahhabite intégriste qui met en danger principalement les communautés juives en Europe et la crise des réfugiés qui fait partie d’un plan global (voir les explications plus bas) ne gène pas le mouvement sioniste, au contraire, car cela incite les juifs d’Europe à partir vers les colonies…

Il y a de nombreux autres liens vers des articles qui prouvent que les USA sont responsables de la création des réseaux islamistes wahhabite, à voir en bas de cette page.

Le rôle de l’Arabie Saoudite

Par la diffusion de l’Islam intégriste wahhabite de par le monde, le recrutement des djihadistes via ses écoles coraniques, leurs financements, l’achat d’armes et de captagons, l’Arabie Saoudite, qui avec Israël fait partie des plus grands alliés des USA, est une pièce maîtresse pour le terrorisme islamiste et personne ne le dément :

« Hillary Clinton a écrit : « L’Arabie Saoudite et le Qatar financent et arment ISIS ».

Joe Biden, le général Martin Dempsey et le général Wesley Clark ont tous déclaré que les alliés des États-Unis au Moyen-Orient armaient et finançaient ISIS et Al Qaeda.

Plusieurs messages du Département d’État ont clairement affirmé à quel point l’Arabie saoudite était la première source de financement du terrorisme dans le monde, pas seulement au Moyen-Orient.

Posez- vous bien la question de savoir pourquoi nous n’entrons jamais en guerre ni ne prenons de sanctions contre ces financiers du terrorisme. Nous ne les condamnons même pas !
Et l’Arabie Saoudite n’est pas une puissance militaire, elle est sous la protection des USA…

Les islamistes ne sont rien sans le captagon

C’est cette drogue qui les déshumanisent, leur donne du courage et leur permet de décapiter des innocents, c’est elle aussi qui leur donne des besoins sexuels tel que le viol des prisonnières est devenu une « coutume ».

Et en passant, la décapitation est aussi une pratique venant d’Arabie Saoudite et de leur Islam wahhabite..

Et qui fabrique le captagon ? :

20minutes :
Quand la drogue utilisée par les combattants de Daech est fabriquée dans un labo de l’Otan

ou Courrier International :
Aux origines de la potion magique de Daech

Qui fournit la drogue aux islamistes ?
Liban : un prince saoudien arrêté avec 2 tonnes de drogue

Il faut rappeler ici que les vrais musulmans n’ont pas le droit de boire de l’alcool ou de prendre des drogues.

Comment la France est devenue complice du terrorisme islamiste ?

Avant de devenir président, Sarkozy en tant que ministre de l’intérieur s’était occupé de réformer le culte musulman pour permettre à ses amis saoudiens et à leur secte wahhabite de transformer les musulmans français les plus influençables en islamiste :

« Les Frères musulmans sont considérés comme une organisation terroriste dans certains pays. Pourtant lorsqu’il était ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy a fait de l’UOIF l’un de ses principaux interlocuteurs et a qualifié ce mouvement d’ «orthodoxe» ».
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/uoif-freres-musulmans-salafisme-le-dessous-des-cartes

Vidéo choquante qui mélange un discours de Sarkozy en faveur de l’Arabie Saoudite et de l’islam wahhabite et des images de violence (dont décapitations) pratiqués par les wahhabites en Arabie Saoudite :

C’est Sarkozy qui a vraiment permis à l’Islam wahhabite de percer en France, et les mosquées sont financées par ses amis saoudiens.

Et les saoudiens ne financent pas que les mosquées :

« La visite estivale de Nicolas Sarkozy au roi d’Arabie saoudite
[] il (Sarkozy) a également réaffirmé son intérêt pour l’islam de France, et le fait qu’il avait mis en place le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) du temps où il était ministre de l’Intérieur. Selon nos informations, les échéances électorales françaises de 2017 ont même été évoquées.  »
marianne.net

Mais il faut savoir que de nombreux musulmans n’ont pas compris pourquoi nos gouvernements (de droite comme de gauche, tous les politiciens pro-OTAN) ont encouragé la diffusion de cet Islam intégriste et certains choqués par les prêches haineux et les appels au djihad ne fréquentent pas les mosquées wahhabites.

Ensuite, nous avons laissé Sarkozy armer les islamistes d’Al Qaida en Libye et nous somme complice des massacres, des tortures, des viols de la destruction de ce pays et du fait qu’aujourd’hui tant de libyens n’ont plus de maison :

Des islamistes d’Al Qaida présentés par nos politiciens et journalistes comme des « rebelles », « combattants de la liberté »

Dès le départ de l’opération contre la Libye, des organisations ont alerté sur le fait qu’une partie de ceux que nos médias et politiciens présentaient comme des « combattants de la liberté », massacraient les civils musulmans ou chrétiens et avaient des drapeaux d’Al Qaida.

Mais les journalistes et les politiciens ont attendu la mort de Kadhafi pour reconnaître qu’effectivement c’était bien des islamistes d’Al Qaida.

En fait, on a su après que le dirigeant de l’opposition à Kadhafi,  Abdelhakim Belhadj était le chef du GIGL (Groupe islamique combattant en Libye) une branche d’Al Qaeda, et qu’il avait connu les prisons de la CIA.

Malgré son passé d’islamiste bien connu, il a été choisi par les USA puis photographié avec John McCain pour en faire le combattant de la liberté qui allait vaincre Kadhafi.
Source : The Guardian

Belhadj était le chef du GIGL
Abdelhakim Belhadj et John McCain

« Abdelhakim Belhadj, l’étrange ami de la France à Tripoli

L’objectif, c’est Kadhafi. Alors, Sarkozy laisse glisser même si « les services » grincent des dents. « J’ai fait savoir qu’il était dangereux d’armer les islamistes en Libye. On m’a répondu que je voyais le mal partout », rapporte un de leurs chefs. La DGSE dépêche à Doha une équipe qui arme la Brigade de Belhadj. []

Les anciens combattants libyens de Belhadj, qui ont longtemps profité de la bienveillance britannique, activent leurs contacts en Europe. Ils créent une très opaque « cellule d’assistance aux blessés libyens » qui, selon une note d’un service de renseignement européen, leur permet d’acheminer armes et combattants depuis la Turquie. Les bénéficiaires de cet arsenal sont les groupes proches d’Al-Qaïda à Derna et à Benghazi. » source : parismatch.com

Puis nous avons laissé un autre politicien pro-OTAN, (formé par la French American Foundation), François Hollande, continuer en Syrie.

Entre temps, un nouveau groupe de terroriste islamiste était apparu en Irak avec de nombreuses appellations, bien utile pour embrouiller les simples citoyens : ISIS, EI, Daesh.

Peut-être que les instigateurs de cette mascarade y ont mis le noms de la déesse Isis dans l’espoir de cacher leurs secrets, comme cette citation de la déesse gravée dans le temple de Sais en Égypte :
« Je suis ce qui a été, ce qui est, ce qui sera; et nul mortel n’a soulevé mon voile. »

J’espère que cet article vous aidera à soulever le voile qui cache ceux qui sont derrières le terrorisme islamiste wahhabite !

Et si avant tous les terroristes islamistes étaient étiquetés « Al Qaida » par nos journalistes, ceux de Syrie que nous avons soutenu officiellement au début (voir vidéo Claude Gasguen ci-dessous) ne sont jamais appelés Al Qaida mais « Al Nostra« , ceux qui faisaient du « bon travail » en Syrie d’après Laurent Fabius…

Tandis que d’autres groupes islamistes sont restés sans étiquette pour continuer à recevoir les aides de l’occident comme ces pseudo « rebelles » ou « combattants pour la liberté », présenté comme tel par nos médias et nos politiciens, mais dont une grande partie sur le terrain, ne sont nullement différents des autres islamistes de Daesh ou d’Al Nostra (Al Qaida).

Ces rebelles qui pratiquent l’islam wahhabite comme les autres islamistes, qui tuent des innocents, violent les fillettes et décapitent des enfants, comme celui sur la photo :

Des armes pour vaincre le terrorisme islamique
Enfant qui a été décapité par nos « rebelles » ou « combattants pour la liberté »

Source : Décapitation d’un enfant de 10 ans par des syriens « modérés » 

Et comme le dit l’expert sur LCP (voir 1er vidéo ci dessous), ces rebelles ont des photos de Ben Laden et font régner la charia.

Mais étonnements, tous ces groupes qui se font parfois la guerre, et que l’on nous présente comme ennemis, ont été créé, sont armés et financés par l’Arabie Saoudite et l’occident et combattent les même ennemis qui sont d’abord les ennemis des USA.

Nous avons (la France, nos impôts…) officiellement soutenu Al Qaida en Libye, les « combattants pour la liberté« , puis des groupes islamistes comme Al Nostra (Al Qaida) en Syrie, avant de continuer à soutenir ces rebelles qui ont découpé la tête de ce gamin, et qui sont toujours présentés par nos médias comme des « combattants pour la liberté ! »

OB : Un islamiste de la brigade salafiste Ahrar al-Sham  avec un missile Milan français
OB : Un islamiste de la brigade salafiste Ahrar al-Sham avec un missile Milan français

Hollande a même décoré les promoteurs et sponsors du terrorisme islamiste wahhabite !
La Légion d’honneur remise en catimini par François Hollande au prince saoudien fait polémique : rtl.fr

Et pourtant, sous toute cette désinformation et sur la télévision française, arme de désinformation suprême, la vérité a parfois éclaté :

Claude Goasguen dans cette vidéo parle de l’ancien premier ministre israélien qui avait annoncé qu’il ne faudrait que deux jours pour éliminer Daesh, et se demande pourquoi ils ne l’ont pas fait !

Cela explique l’étonnement des russes en arrivant en Syrie, ils ont découvert que Daesh avait des grands camps militaires dans le désert irakiens où ils vivaient tranquillement avec leurs familles, et ils se sont demandés pourquoi les américains, soit disant en guerre depuis des mois contre l’EI, n’avait pas tout simplement bombardé ces camps.

Voir aussi :
L’armée russe accuse les Etats-Unis de « faire semblant » de combattre l’EI

Comment ses mensonges peuvent tenir ?

Pour comprendre pourquoi nos médias et nos politiciens non seulement ne nous disent pas la vérité mais en plus nous manipulent, il faut voir ce documentaire choc, réalisé par des journalistes du Monde Diplomatique.

Malheureusement, ce documentaire gène tellement le pouvoir qu’il ne tient jamais très longtemps dans sa version complète sur Youtube.

La bande annonce :

On y apprend les liens très étroits qui existent entre les politiciens, les journalistes, les banquiers et les dirigeants des multinationales françaises, qu’ils soient de gauche comme de droite.

Ils nous expliquent aussi, la manière de faire accepter une idée ou un projet par la répétition quotidienne, pour ne pas dire le lavage de cerveau, continue, dans les médias.

Ainsi, comme les français dans leurs majorités, étaient contre la constitution européenne, ils nous ont fait un matraquage continu, avec divers intervenants pro-UE des partis politique « sous contrôle », faiseurs, d’opinions, intellectuels, syndicalistes, journalistes…

Et aujourd’hui, même si cela va largement contre leurs intérêts, la majorité des français sont pro-EU, une Union Européenne qui met la politique française aux mains des lobbyistes de Bruxelles et la politique étrangère aux mains de l’OTAN.

Voir aussi :
Les GOPÉ, ou comment nos gouvernements sont subordonnés à la Commission européenne

Une crise des réfugiés pour contrôler l’Europe

Et cette Union européenne qui devait nous garantir la paix, nous a entraîné dans de nombreux conflits sous les ordres de l’OTAN.

Conflits qui ont détruits des pays et entraîné une crise de réfugié en Europe dont un grand nombre ne viennent même pas des pays détruits, mais sont là pour créer des divisions profondes dans nos sociétés qui vont permettre aux USA de garder la main mise sur nos pays sur le long terme grâce au fameux « Diviser pour mieux régner« .

Une crise des réfugiés organisée par l’OTAN qui rappel un vieux projet US de domination de l’Europe : le plan Kalergi, voir :
Les réfugiés syriens rentrent chez eux, mais l’Occident veut les garder !

Mais plutôt que de réfléchir à ce que l’on va faire des réfugiés, ne vaudrait-il pas mieux arrêter de détruire ces pays pour l’OTAN, arrêter de financer ces terroristes islamistes, empêcher l’Arabie Saoudite de le faire ou lutter contre la diffusion du wahhabisme et y instaurer la paix pour que les réfugiés puissent rentrer chez eux ?

Grâce à l’aide de la Russie, la Syrie a réussi à chasser les terroristes et si les médias occidentaux n’en parlent pas, car cela met à mal la propagande anti-Assad, il faut savoir que d’après le HCR, 1 demi million de réfugiés syriens sont déjà rentrés :
Source : un.org

Et voir aussi :
Les réfugiés syriens rentrent chez eux, mais l’Occident veut les garder !

Après, bien sur, Assad n’est pas tout blanc, mais il y a une guerre de propagande pour inciter les sunnites étrangers à le détester.

voir :
Le mythe sunnite de Washington et les guerres en Syrie et en Irak

Et il est clair qu’à l’heure actuelle, seul Assad est capable de ramener la stabilité, la paix dans le pays.

Sinon, ce sera le chaos perpétuel, autant pour les civils sunnites qu’alaouites.

Cela permet aussi de comprendre pourquoi là où les USA sont intervenus avec l’aide des islamistes ou officiellement « contre les islamistes », comme en Afghanistan, en Irak et en Libye, le chaos règne et régnera encore longtemps…

Car aussi, ce chaos, permet aux occidentaux de piller les richesses des pays sans avoir à s’expliquer à la population, trop occupée à sa propre survie.

D’ailleurs à propos de l’Afghanistan : L’ancien président afghan Hamid Karzaï a qualifié mercredi le groupe terroriste État islamique d’« outil » des États-Unis…

Une crise de réfugié en Europe qui est a mettre en parallèle avec la crise des réfugiés rohingyas pour les pays de l’ASEAN, l’UE du Sud Est asiatique que les USA tentent de déstabiliser et contrôler pour l’utiliser contre la Chine.

« Alors que l’Arabie saoudite préparait en 2013 une armée en Jordanie et finançait les jihadistes en Syrie, elle créait également à La Mecque le « Mouvement pour la foi », devenu depuis « Armée du salut des Rohingyas de l’Arakan ».

Comme pour la Syrie, elle y mêlait d’authentiques birmans et les mercenaires qu’elle utilise habituellement un peu partout dans le monde.

Ainsi le leader de ce groupe est un Pakistanais qui fit ses armes aux côtés de Ben Laden en Afghanistan contre les Soviétiques. Les jihadistes birmans sont armés par les États-Unis et le Royaume-Unis. Ils sont formés dans des camps d’entraînement en Arabie saoudite et au Bangladesh. En août dernier (2017), ils étaient évalués à au moins 5 000 hommes. Source

La source ci-dessus est classée « conspirationniste » comme tous les sites qui diffusent une information qui va à l’encontre de ce que disent les « médias officiels », mais l’information sur l’origine des rebelles rohingyas, qui sont des musulmans convertis au wahhabisme et entraînés à la guerre par les saoudiens et qui ont déclenché la terrible répression de l’armée birmane sur les civils, avait déjà été donné par le Wall Street Journal :

« Appelé Harakah al-Yaqin, appellation en arabe pour « le Mouvement de foi », le groupe répond à un comité d’émigrants Rohingya résidant à la Mecque ainsi qu’à un cadre de commandants locaux ayant une expérience de la guerre en tant que guérilleros à l’étranger ». wsj.com

Ses attaques contre l’armée birmane n’ont en rien servi la cause des rohingyas, au contraire elle a accentué le problème.

Et les médias occidentaux oublient de nous dire que la haine d’une partie de la population birmane envers les rohingyas musulmans viens du fait que ces islamistes wahhabites ont tué des rohingyas hindous et des birmans bouddhistes qui auparavant vivaient en paix ensembles avec les musulmans.

Et cette Union Européenne créée aussi des tensions avec la Russie car comme le dit le général Pinatel, géo stratège français :

« Si l’Europe et la Russie étaient alliées, elles contesteraient aux États-Unis la primauté mondiale. » source le Figaro

Un résumé de ce qu’est l’UE en moins de 6 minutes, à voir absolument :

La fin de notre indépendance

Sarkozy est le personnage clé qui a servi notre pays sur un plateau aux américains.

Rappel : la France avait réussi à garder son indépendance après la 2eme guerre mondiale grâce au général De Gaulle qui avait compris le danger que représentait les USA pour notre liberté et nous avait fait sortir de l’OTAN.

« L’OTAN est un faux-semblant. C’est une machine pour déguiser la mainmise de l’Amérique sur l’Europe. Grâce à l’OTAN, l’Europe est placée sous la dépendance des États-Unis sans en avoir l’air »
Déclaration du général de Gaulle du 13 février 1963

Le président Mitterand nous avait aussi mis en garde avant de mourir:

« La France ne le sait pas, mais nous sommes en guerre avec l’Amérique. Oui, une guerre permanente, une guerre vitale, une guerre économique, une guerre sans mort apparemment. Oui, ils sont très durs les Américains, ils sont voraces, ils veulent un pouvoir sans partage sur le monde. C’est une guerre inconnue, une guerre permanente, sans mort apparemment et pourtant une guerre à mort. » 
Source : Wikipedia

Grâce au Gaullisme, la France est resté un pays souverain pendant des décennies et a fait contre poids au USA, comme lors de la guerre en Irak :

Discours de Dominique de Villepin à l’ONU

« En 2002, Jacques Chirac, réélu, le nomme ministre des Affaires étrangères. Il s’oppose avec le président français à la guerre d’Irak voulue par les États-Unis.

Le 14 février 2003, il prononce au Conseil de sécurité des Nations unies un discours :

« L’option de la guerre peut apparaître a priori la plus rapide. Mais n’oublions pas qu’après avoir gagné la guerre, il faut construire la paix. Et ne nous voilons pas la face : cela sera long et difficile, car il faudra préserver l’unité de l’Iraq, rétablir de manière durable la stabilité dans un pays et une région durement affectés par l’intrusion de la force. (…) »      « Et c’est un vieux pays, la France, d’un vieux continent comme le mien, l’Europe, qui vous le dit aujourd’hui, qui a connu les guerres, l’occupation, la barbarie »

Ce discours aux accents gaulliens qui défie l’hégémonisme américain, lui vaut d’être applaudi, chose rare en cette enceinte » source : Wikipédia  Refus de la guerre en Irak

Mais par la suite, les médias français, qui sont majoritairement sous le contrôle d’officines atlantistes (Carlyle group, young leader, Le Siècle…), vont le critiquer et le rendre impopulaire.

Puis il y aura l’affaire Clearstream qui permettra de le mettre à l’écart pour ouvrir le chemin au candidat des États-Unis, Nicolas Sarkozy.

Dans le même temps tous les socialistes atlantistes (DSK, Aubry, Kouchner…) et les médias atlantistes vont se retourner contre Ségolène Royale.

Ses proches et les membres de son propre parti vont la décrédibiliser pour aider le candidat Sarkozy qui sera élu avec de nombreuses voix de gauche.

Attention, je ne soutiens ni Villepin ni Royale, les deux personnages ont d’ailleurs bien retourné leurs vestes pour garder leurs privilèges.

Un président français au service de Washington

A peine arrivé au pouvoir, le président Sarkozy ira passer ses vacances pour prendre ses instructions, dans le ranch des Bush (les Bush n’invitent pas n’importe qui, c’était un signe fort).

Peu après il réorganisera les services secrets français pour en faire une antenne de la CIA :
Terrorisme. Comment la réforme de Sarkozy a affaibli les renseignements français

Ce qui sera bien utile aux terroristes wahhabite.…

Puis il remettra la France dans l’OTAN (la mise à mort du Gaullisme) et fera participer notre pays à la destruction de la Libye (en soutenant des islamistes d’Al Qaida) sous les directives de Washington.

Il imposera aussi la constitution européenne voulue par les USA en violant le choix des français qui avaient voté contre lors du referendum.

Et il y aura à la même époque un grand nettoyage au niveau de la presse française et des administrations, où les dernières personnalités hostiles à la politique US seront misent au placard.

Sur TV5 : l’ancien directeur adjoint du journal Le Monde nous alerte sur l’état de la liberté de la presse :

Résumé : sous les années Sarkozy la presse a été muselé, aujourd’hui, 10 milliardaires contrôlent les médias français :

Ce qu’il ne dit pas, c’est que ces milliardaires et les principaux journalistes de ces médias sont liés à des groupes comme « Le Siècle » le « Carlyle group » (où travail le frère de Sarkozy) ou alors sont formatés par la  « French American Foundation« , des réseaux atlantistes qui soutiennent la politique US et diffusent les mensonges actuels.

Il parle aussi du besoin d’avoir une presse libre, mais dès qu’un journal ou site internet diffuse une information contraire à l’information de ces « médias sous contrôles », le journal ou le site web est tout de suite étiqueté « conspirationniste ».

« Il n’y a pas de démocratie forte sans citoyens éclairés, et pour que les citoyens soient bien informés, il faut des médias indépendants du pouvoir économique »

Hollande et la plupart des membres de son ancien gouvernement,

comme Macron et une grande partie de son gouvernement

mais aussi la plupart des rédacteurs en chefs et patron de la presse française, ont suivi les formations de « Young Leader » de la french-american foundation.

Centre où les nouveaux « collaborateurs » vont apprendre à gérer la politique ou l’information dans les  pays contrôlés par Washington.

Voir :
Le programme « Young Leaders » de la French american foundation, incubateur d’oligarchie

Et donc au final, il n’y a pas une grande différence entre Sarkozy, Hollande et Macron, ils arrivent au pouvoir avec l’aide de ces médias et se contentent d’obéir aux directives de la commission européenne pour la politique intérieure et à l’OTAN pour la politique étrangère.

Mise à jour 2018

La France a perdu sa souveraineté au profit des USA, dénonce un ex-agent de la DGSE

La pieuvre s’infiltre et avec l’aide de ces « collaborateurs », prend le contrôle du pays dans tous les domaines :

« On ne peut plus faire de sous-marin atomique en France sans autorisation américaine, » a déclaré devant une commission de l’Assemblée nationale Alain Juillet, ancien membre du Service Action (SA) et directeur du renseignement de la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE).

Citant l’exemple des avions de combat Rafale que la France ne pourrait plus livrer à l’Égypte à cause de la législation ITAR qui interdit l’exportation de composants technologiques américains sans autorisation du gouvernement américain, Alain Juillet rappelle que la vente d’Alstom à General Electric (GE) pour laquelle l’actuel président de la République Emmanuel Macron fut décisif a transféré aux États-Unis la production des turbines indispensables aux sous-marins français à propulsion nucléaire, clef de voûte de la dissuasion nucléaire française.

« C’est une perte de souveraineté absolue, c’est ça la réalité, » assène l’ancien haut responsable de l’intelligence économique française auprès du premier ministre.

« Tant que la production est en France, on peut encore négocier, mais on ne peut plus vendre un seul sous-marin à l’étranger sans avoir le feu vert si on emploie les fameuses turbines, » ajoute-t-il.

La vente d’Alstom en 2014 a suscité de vives protestations parmi les armées et services de renseignement français y voyant une grave atteinte au principe d’indépendance et de souveraineté nationale. La France est encore à ce jour la troisième puissance militaire nucléaire du monde après les États-Unis et la Russie. Source

Après la Libye et la Syrie : l’Iran

Actuellement, il y a peut-être une opération de déstabilisation de pays organisées par l’OTAN et les associations de George Soros, spécialiste des « révolutions de couleurs », en cours en Iran.

Il faut se souvenir des manifestations qui ont déclenché la guerre en Syrie et permis de faire tomber Kadhafi et transformer la Libye en terrain de jeux pour les islamistes,

Souvenez-vous :

« Kadhafi brandit la menace islamique 06/03/2011

le leader libyen accuse de nouveau al-Qaida et demande une commission d’enquête internationale

Le colonel décrit de nouveau les jeunes insurgés comme des manipulés qui « ont pris goût à ces pilules hallucinogènes » (captagon) distribuées par des hommes d’al-Qaïda « venus d’Irak, d’Afghanistan ou même d’Algérie ».
À l’époque, des médias occidentaux s’étaient moqués de lui et des « pilules hallucinogènes », aujourd’hui on connaîs les effets de cette méthamphétamine (fabriquée par l’OTAN), largement utilisé pour donner du courage et transformer des civils en machine de guerre.

Le dictateur libyen poursuit : « Je n’ai jamais tiré sur mon peuple !
(les mêmes accusations ont été faite ensuite en Syrie contre Bachar,
toujours la même technique utilisée sur plusieurs terrains : Syrie, Yémen… Thaïlande: le syndrome du tireur d’élite symbole des révolutions colorées financées par l’oligarchie occidentale)

Ici, en Libye, on n’a tiré sur personne. La commission d’enquête le montrera. »

Alors que ses forces ont lancé une offensive sanglante pour reprendre des villes de l’ouest aux mains des insurgés, il assure : « Nous, jusqu’à présent, nous n’avons pas pris la décision d’attaquer. » Il accuse les insurgés, notamment à Benghazi, de « terroriser la population ».
Tous les crimes commis par « nos islamistes » d’Al Qaida, gentils rebelles en Libye ou en Syrie, ne sont pas rapportés par les médias occidentaux.

« Les autorités militaires me disent qu’il est possible d’encercler les groupuscules pour les laisser s’évanouir et s’épuiser petit à petit », indique-t-il par ailleurs. »

« S’adressant aux Occidentaux, et en premier lieu aux Français, le colonel brandit de nouveau les spectres de l’immigration massive et du terrorisme islamique : « Nous vous avons beaucoup aidé ces dernières années. Alors, pourquoi, lorsque nous sommes dans un combat contre le terrorisme ici en Libye, on ne vient pas nous aider en retour. »

Il évoque une double évolution au cas où l’Europe le laisserait tomber :

« Vous aurez l’immigration, des milliers de gens qui iront envahir l’Europe depuis la Libye. Et il n’y aura plus personne pour les arrêter »,

dit-il.

« Vous aurez Ben Laden à vos portes. (…) Il y aura un djihad islamique en face de vous, en Méditerranée. Ils attaqueront la 6e flotte américaine, il y a aura des actes de piraterie ici, à vos portes, à 50 kilomètres de vos frontières »,

menace-t-il. « Ce que je veux vous faire comprendre, c’est que la situation est grave pour l’Occident tout entier et toute la Méditerranée.

Comment les dirigeants européens ne voient-ils pas cela ? » poursuit-il.

Source : lepoint.fr

Et pour ceux qui voient Kadhafi comme un ignoble dictateur, vous devez savoir que les médias occidentaux diabolisent à l’excès les pays hors de leurs contrôles, qui si ils ne sont pas des exemples de démocratie, sont loin d’être les dictatures sanguinaires que l’on nous présente.

Et de nombreux français découvrent de la bouche même des réfugiés libyens, que l’homme que l’on nous a toujours présenté comme un monstre, ne l’était pas tant que cela, qu’il était même aimé par une bonne partie de son peuple.

Pour ce qui est de l’attentat de Lockerbie, Kadhafi avait toujours nié être responsable, et aujourd’hui encore, de nombreuses personnes savent que toutes la vérité n’a pas été faite sur cette histoire.

Il y a une émission de Monsieur X sur Europe 1 qui pointe la responsabilité sur un trafic de drogue syrien sur lequel enquêtaient des agents américains qui étaient dans l’avion avec une cargaison de drogue :
Rebondissement dans l’affaire de Lockerbie : Rendez-vous avec Mr X du 10 novembre 2007

Les américains auraient ensuite accusé Kadhafi tout en sachant qu’il était innocent.

Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’un pays libre des banquiers internationaux, et qui est capable d’imprimer sa propre monnaie, peut prospérer, et si en plus il a du pétrole !

La Libye était un pays très prospère et le peuple libyen en profitait largement.

Kadhafi voulait créer une nouvelle monnaie pour libérer l’Afrique

La vraie raison de la guerre est à chercher par ici.

Dans un article posté sur le Market Oracle , Eric Encina remarque que :

« Un fait pratiquement pas mentionné par les politiques occidentaux et les experts des médias c’est que la Banque Centrale de Libye appartient 100% à l’état

Actuellement, le gouvernement libyen crée sa propre monnaie, le Dinar libyen, via les établissements de sa propre banque centrale.

On peut difficilement argumenter que la Libye n’est pas un état souverain avec ses propres ressources importantes, capable de gérer économiquement son avenir.

L’un des problèmes majeurs pour les cartels bancaires mondialistes c’est que pour faire des affaires avec la Libye ils doivent passer par la Banque Centrale de Libye et sa monnaie nationale un endroit ou ils n’ont absolument aucun pouvoir ou capacité de prendre le pouvoir.

Donc, détruire la Banque Centrale de Libye n’apparaît probablement pas dans les discours d’Obama Cameron et Sarkozy mais c’est certainement au sommet de l’agenda mondialiste d’absorber la Libye dans son giron de nations dociles. »

Et de plus :

« …Kadhafi a osé prendre l’initiative de refuser le Dollar et l’Euro et a appelé les nations arabes et africaines à utiliser une nouvelle monnaie à la place, le Dinar Or.

Kadhafi a suggéré d’établir un continent africain unifié dont les 200 millions d’habitants utiliseraient une seule monnaie…

Cette initiative a été mal vue par les US et l’UE, le président français, Nicolas Sarkozy, a dit de la Libye qu’elle était une menace pour la sécurité financière de l’humanité… »

Plusieurs journalistes ont remarqué que, fait étrange, les rebelles libyens (islamistes d’Al Qaida) ont pris le temps pendant leur rébellion en Mars de créer leur propre banque centrale – ceci avant même d’avoir un gouvernement.

Robert Wenzel a écrit dans l’Economic Policy Journal :

« Je n’ai jamais entendu parler auparavant d’une banque centrale créée juste après quelques semaines d’un soulèvement populaire.

Ceci veut dire que nous avons à faire à autre chose qu’un groupe de rebelles déguenillés courant partout et qu’il y a derrière des influences plutôt subtiles ».

Dans le New Américan Alex Newman a écrit :

« Dans une déclaration faite la semaine dernière les rebelles ont fait part des résultats d’une rencontre ayant eu lieu le 19 Mars.

Les révolutionnaires soit disant déguenillés ont annoncé entre autres choses la « désignation de la Banque Centrale de Benghazi comme autorité compétente en matière de politique monétaire en Libye et ont nommé un gouverneur à la Banque Centrale de Libye avec un Q G temporaire à Benghazi. »

Selon un article sur le site de Fox News du 28 Février :

« Alors même que l’Onu œuvre fiévreusement pour condamner le chef libyen Muammar Kadhafi pour réprimer les manifestants, le conseil des Droits de l’Homme de l’ONU est sur le point d’adopter un rapport stupéfiant plein d’éloge pour le compte rendu sur le respect des droits de l’Homme en Libye.

Le compte rendu loue la Libye pour avoir amélioré les chances en matière d’éducation, pour avoir fait des droits de l’homme sa «priorité » et pour avoir amélioré son cadre « constitutionnel ».

Les conditions de vie terribles des libyens :

« Les Libyens bénéficient de soins gratuits et leurs hôpitaux ont les meilleurs équipements dans le monde.

L’éducation en Libye est gratuite les gens capables ont la possibilité d’étudier à l’étranger au frais du gouvernement.

Quand ils se marient les jeunes couples reçoivent 60 .000 dinars libyens (environ 50 000 $ US) comme aide financière en prêt d’état sans intérêt et comme le montre la pratique sans date limite.

Grâce aux subventions d’état le prix des voitures est bien moins cher qu’en Europe et chaque famille peut se permettre d’en avoir une.

L’essence et le pain coûte presque rien il n’y a pas de taxe pour les agriculteurs.

Le peuple libyen est calme et pacifique n’est pas porté à boire et est très religieux ».

Source : https://ellenbrown.com/

Voir aussi cet article du Saker Francophone :
Dé-dollarisation : l’histoire d’une monnaie basée sur l’or de Kadhafi n’est pas finie

Et cet article ne parle même pas de l’aide de la Libye aux pays pauvres d’Afrique, car le rêve de cet homme était de créer une Afrique libre de l’Occident, une Afrique prospère et en paix.

Ainsi, comme certains pays étaient trop pauvre pour participer aux réunion de l’OUA, c’est la Libye qui payait pour eux

Mais cela n’arrange pas certains pays du nord qui ont besoins d’avoir accès aux matières premières au meilleur prix, et c’est toujours plus facile de piller un pays pauvre ou mieux encore, détruit par une guerre qui n’en finie pas et où les habitants ne peuvent pas protester contre le pillage, trop occupé à tenter de survivre !

Avant de prendre parti contre les dirigeants iraniens

et si vous avez une quelconque humanité, pensez à tous ses innocents qui ont déjà été tué dans ces pays, et a ceux qui ont survécu et qui sont soit partis trouver refuge chez nous, soit vivent dans la peur et la misère dans des pays transformés en champ de bataille.

et demandez-vous si vous êtes prêt à recevoir le flot de réfugié que cela va amener….

Comment lutter contre cela ?

En diffusant ces informations au plus grand nombre.

En agissant pour sortir de l’OTAN comme le conseil le général Pinatel expert en géostratégie :

Le Figaro « Contre l’islamisme, s’allier à la Russie et faire disparaître l’OTAN. »

En redevenant Gaulliste !

Et en France il n’y a plus qu’un parti politique Gaulliste qui demande à sortir de l’OTAN et de l’UE qui nous lie aussi à l’OTAN, c’est l’UPR.

Mais ce parti est boycotté par les médias (ce qui est logique si vous avez lu ce qui est écrit plus haut) et n’a même pas le droit à une page sur le soit disant « média libre » Wikipedia, qui renvoi UPR (parti de près de 30 000 membres) à une page pleine de mensonge sur son président François Asselineau.

Mais attention, je ne milite pas ici pour l’UPR, si vous connaissez un mouvement qui propose aussi de sortir de l’OTAN et de l’UE, alors indiquez les dans les commentaires.

Résumé des liens importants à utiliser

Les liens officiels à garder dans ses favoris et copier coller dans chaque articles, posts sur les forums ou commentaires pour rappeler qui a créé, qui contrôle et qui finance le terrorisme islamique :

Hillary Clinton sur la création d’Al Qaida par les USA :
https://www.youtube.com/watch?v=zXEemXbIYdk

Trump accuse Clinton et Obama :
Donald Trump, avait affirmé publiquement lors de sa campagne électorale que « l’État islamique » (ÉI)– alias Daesh, alias ISIS – est une création d’Obama et d’Hillary Clinton. Il a notamment déclaré qu’ « Obama et Clinton ont créé l’EI » et qu’« Hillary mériterait d’être en prison ».
Article de la RTBF : Donald Trump : « Clinton et Obama ont créé l’EI » et « Hillary devrait être en prison » 

Et Hillary Clinton, quand à elle, n’a pas niée mais rejette la faute sur Obama :
Terrorisme : Hillary Clinton aurait révélé que Daesh est une création d’Obama pour aider au développement des Frères Musulmans

Autres liens sur la création de Daesh :

  • cette analyse du groupe Judicial Watch qui publie une sélection de documents, autrefois classifiés, obtenus du Département américain de la Défense et du Département d’État grâce à un procès fédéral. Judicial Watch a révélé notamment un document de la Defense Intelligence Agency (DIA) de 2012 qui reconnaît que « L’Occident a facilité la création d’État islamique afin d’isoler le régime syrien ».
  • cette analyse du général Wesley Clark, ancien commandant des forces armées de l’OTAN, qui a déclaré à la chaîne de télévision américaine CNN que l’Émirat islamique (Daesh) était une création américano-israélienne pour vaincre le Hezbollah.
  • ces informations qui font état d’une aide américaine à Daesh, sous forme d’hélicoptères Apaches chez les djihadistes.
  • cette analyse de Gregory R. Copley, analyste stratégique et éditeur de la revue Defense & Foreign Affairs, qui explique que Daesh ne peut survivre qu’avec l’aide de ses alliés : Turquie, Qatar, Arabie Saoudite, États-Unis.
  • cette analyse de Philippe Hugon, politologue spécialiste de la région. Interrogé il y a 2 ans sur la télévision iranienne, il déclarait que Daesh était « un monstre inventé par les États-Unis », qui allait « créer des vagues de terrorisme non seulement au Moyen-Orient mais aussi en Europe ».

Thomas Friedman du New York Times a écrit que nous ne devrions pas attaquer ISIS en Syrie et que nous devrions même envisager d’armer ISIS pour renverser Assad.

John Kerry a admis que « les Etats-Unis ont essayé d’utiliser ISIS pour forcer Assad à négocier ».

Un responsable militaire israélien a reconnu qu’« Israël préfère ISIS à Assad ».

Le ministre de la Défense israélien a déclaré : « ISIS ne nous attaque jamais intentionnellement et quand cela s’est produit une seule fois, ISIS s’est excusé immédiatement ».

Rôle de l’Arabie Saoudite :
Hillary Clinton a écrit : « L’Arabie Saoudite et le Qatar financent et arment ISIS  ».
Joe Biden, le général Martin Dempsey et le général Wesley Clark ont tous déclaré que les alliés des États-Unis au Moyen-Orient armaient et finançaient ISIS et Al Qaeda.
Plusieurs messages du Département d’État ont clairement affirmé à quel point l’Arabie saoudite était la première source de financement du terrorisme dans le monde, pas seulement au Moyen-Orient.

Qui fabrique le captagon :
20minutes :
Quand la drogue utilisée par les combattants de Daech est fabriquée dans un labo de l’Otan
ou Courrier International :
Aux origines de la potion magique de Daech
Qui fournit la drogue aux islamistes :
Liban : un prince saoudien arrêté avec 2 tonnes de drogue

Comment ils ont transformé un leader d’Al Qaida en combattant pour la liberté :
Le dirigeant de l’opposition à Kadhafi,  Belhadj était le chef du GIGL (Groupe islamique combattant en Libye) une branche d’Al Qaeda.
Source : The Guardian
parismatch.com

Sarkozy et la diffusion de l’islam intégriste saoudien :
« Les Frères musulmans sont considérés comme une organisation terroriste dans certains pays. Pourtant lorsqu’il était ministre de l’Intérieur, Nicolas Sarkozy a fait de l’UOIF l’un de ses principaux interlocuteurs et a qualifié ce mouvement d’ « orthodoxe » ».
http://www.lefigaro.fr/vox/societe/uoif-freres-musulmans-salafisme-le-dessous-des-cartes

Hollande et les saoudiens :
La Légion d’honneur remise en catimini par François Hollande au prince saoudien fait polémique

Voila, vous avez quelques armes de ré-information massive et je vous assure que si elles sont diffusées à grande échelle, elles peuvent mettre fin au terrorisme qui n’est possible que grâce à l’ignorance des gens, leur facilité à croire bêtement les médias dominant et leurs désintérêts pour la politique qui les rends complice de ces crimes et de l’avenir sombre qu’ils laissent à leurs enfants…

Sortir de l’OTAN :
Le Figaro « Contre l’islamisme, s’allier à la Russie et faire disparaître l’OTAN. »

 

Publicités

5 réflexions au sujet de “Terrorisme islamiste : ce que les médias vous cachent”

  1. De plus en plus de gens comprennent le rôle des saoudiens et du wahhabisme dans la manipulation des musulmans sunnites pour les transformer en terroriste.

    Mais les journalistes de l’UE, donc soumis à l’OTAN n’ont pas le droit de dire clairement, pour qui les saoudiens fabriquent des islamistes, sous peine d’être catalogué « conspirationniste » et de perdre leurs boulots.

    Personnellement je préférerais être en prison plutôt que de travailler à la fabrique de la propagande de l’OTAN (NATO – Nazi) et me rendre complice de ces guerre et de la souffrance ou de la mort de tous ces civils innocents.

    L’article :

    « Pour réduire l’influence «salafo-wahhabite»: La Belgique retire à l’Arabie saoudite la gestion de la grande mosquée de Bruxelles.

    La Belgique entend réduire l’influence «salafo-wahhabite» de l’Arabie saoudite sur sa communauté musulmane : elle vient ainsi de résilier une convention de 1969 qui confiait aux Saoudiens la tutelle de la grande mosquée de Bruxelles.

    Le gouvernement belge a décidé ce 16 mars de résilier la convention vieille d’un demi-siècle (1969) qui confiait la gestion de la grande mosquée de Bruxelles à des intérêts saoudiens, a annoncé le ministre de la Justice Koen Geens. L’Arabie saoudite est accusée d’y promouvoir un islam «salafo-wahhabite» susceptible de «jouer un rôle très significatif dans le radicalisme violent».

    Cette résiliation était l’une des principales recommandations de la commission d’enquête parlementaire mise sur pied au lendemain des attentats du 22 mars 2016 revendiqués par Daesh (32 morts à Bruxelles).

    La grande mosquée de Bruxelles bénéficiait d’une convention qui liait en théorie l’Etat belge pour 99 ans avec le Centre islamique et culturel de Belgique (CICB). Ce centre est lui-même rattaché à la Ligue islamique mondiale, une organisation proche de la dynastie qui règne sur l’Arabie saoudite.

    Désormais, le CICB dispose d’un an pour libérer le bâtiment, ce qui laisse le temps à une nouvelle structure associant l’Exécutif des musulmans de Belgique (EMB) et une communauté locale de se constituer afin d’en reprendre la gestion, selon l’agence Belga.

    Le gouvernement belge souhaite désormais «pluralité et transparence» au sein de la grande mosquée, qui devra notamment «respecter les lois et traditions» et véhiculer «une vision tolérante de l’islam», a précisé le ministre de la Justice. »

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.